Grossesse

Pourquoi faire travailler son périnée enceinte

Pourquoi faire travailler son périnée enceinte



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Ensemble de muscles en forme de losange, situé au fond du bassin, le périnée doit supporter le poids de votre futur bébé pendant ces neuf mois. Pour ce faire et vous aider durant les différentes phases de votre accouchement (contractions et expulsion), il a besoin d'être tonique.

Le périnée, un allié de poids pendant la grossesse

  • Le périnée a besoin d'être en bonne forme pour supporter la pression supplémentaire que lui inflige le poids de votre bébé. D'autre part, ce muscle est le dernier obstacle que devra franchir votre enfant au moment de la naissance. Le périnée a beau être très extensible, il subit des tensions énormes pendant l'accouchement : pression vers le bas durant toute la durée du travail, étirements plus ou moins violents pendant les phases de poussée et d'expulsion.
  • Il est donc indispensable de le préparer pour éviter les risques de relâchement, mais aussi pour faciliter l'accouchement.

Le périnée, un ami qui peut faciliter l'accouchement

  • Si le périnée est rigide, l'accouchement risque d'être long et difficile. En revanche, plus il est souple et capable de se détendre, moins importantes seront les résistances au passage du bébé, et avec elles les risques de déchirure.
  • En dehors de la souplesse, il faut également veiller à ce qu'il garde bien sa tonicité. Certains spécialistes estiment que si l'on n'y prend pas garde, le périnée peut perdre plus de la moitié de sa tonicité pendant la grossesse, voire plus s'il s'agit d'un deuxième ou d'un troisième enfant. C'est contre cette menace de relâchement qu'il est important de lutter pour ne pas voir s'installer, par exemple, un problème d'incontinence.
  • Mais attention, quand on parle de muscle tonique, cela ne veut pas dire musclé. Il ne s'agit donc pas de vous lancer à corps perdu dans une musculation forcenée. Certes, le périnée doit pouvoir se contracter, mais aussi se décontracter et rester souple au repos, sans être distendu.
  • La sage-femme ou le kinésithérapeute sauront vous indiquer si votre périnée est tonique ou non. Certains signes peuvent vous mettre sur la voie. Par exemple, si vous constatez de petites fuites quand vous toussez ou faites un effort violent, c'est que votre périnée a besoin de quelques exercices pour retrouver toute sa tonicité. Mais, que vous ayez un manque de tonicité ou non, il est conseillé de faire travailler le périnée pendant votre grossesse.

1 2